junk room et fourre tout



Je rêve d’être juif.

Pendant que s’affutent les armes entre partisans UMP et PS pour connaitre le cheval qui occupera la plus belle écurie de France, me vient une pensée. Et si nous répartition la population, non pas en fonction de sa nationalité, mais en fonction de ses convictions et de ses croyances. Ne nous voilons pas les yeux, le vote majoritaire met « de facto » la minorité en état, sinon de subordination, mais au moins  en attente d’un nouveau scrutin,  pour rétablir le vieil âne idéologique des envies partisanes. Imaginons seulement qu’au lieu de demander aux « bi-nationaux » d’abandonner à la majorité, telle où telle nationalité, nous leurs demandions dans quelle contrée ils aimeraient vivre. Demandons également au « nationaux » la même chose. Pourquoi ne pas répartir les individus en fonction de leur « fort intérieur » pour construire leurs propres nations.  L’Isarël nous prouve depuis 1948 que ce fonctionnement est une hypothèse mondialement reconnue.   Et si le « chacun chez soit et les vaches seront mieux gardées » ne serait pas la maxime du bonheur individuelle et collectif. Et si le communautarisme, états par états, ne nous rendait pas plus heureux car nos propres soucis se résumeraient au « mieux être » des habitants insulaires. Pourquoi la « démocratie » se résume aujourd’hui entre l’affrontement d’idées (quand il y en a)  mais pire pour une présidentielle, entre deux individus. Doit on résumer la force démocratique d’un pays, à un affrontement qui divise les habitants ?   Non, je veux être juif, pour pouvoir vivre au sein d’un état dans lequel mes convictions seront respectés.


Laisser un commentaire

News101 |
les sportifs de creissan |
Informez-vous pour en parler ! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | HACCOM-Media
| cospmuc actualités
| REVE DONGLES62